Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

Les rencontres
36000 pour le tri

Rencontre LYON

Urbanisme et logement
09 frévrier 2012

Pour répondre aux attentes des concitoyens sur les sujets liés au développement durable, Eco-Emballages et l’Association des maires de France organisent pour tous les maires une série de rencontres locales « 36 000 pour le tri » pendant les cinq prochaines années. Ces rencontres ont pour vocation de favoriser les échanges de bonnes pratiques entre maires.

galerie photos
  • Rencontre Lyon
  • René Martinez Conseiller Municipal de Saint-Symphorien d'Ozon et Président de Syctom
  • Charles Bornard Adjoint au Maire de Châtillon d'Azergues
  • René Martinez Conseiller Municipal de Saint-Symphorien d’Ozon et Président de Syctom (sur la gauche) Johann LECONTE Directeur des relations avec les élus et les associations d'Eco-Emballages (sur la droite)
  • Jean-Noël Ressicaud Ancien adjoint au Mairie de Lyon 2ème arrondissement
  • Joseph Colletta Ancien Maire de Sérézin du Rhône
  • Philippe Cochet Député du Rhône et Maire de Caluire et Cuire « Nous sommes tous très sensibilisés à la question environnementale, et il est vrai que nous avons besoin d’échanger sur les aspects pratiques. »
  • Elisabeth Lamure Ancienne Présidente de l'Association des Maires du Rhône
  • Eric Brac de la Perrière Directeur général d’Eco-Emballages
  • Rencontre Lyon
  • Rencontre Lyon
  • Rencontre Lyon
  • Eric Brac de la Perrière Directeur général d’Eco-Emballages
  • Patrice Drevet Journaliste
  • Rencontre Lyon
  • Gabriel Ehret Conseiller municipal au Maire de Civrieux d’Azergues
  • Joseph Colletta Ancien Maire de Sérézin du Rhône « L’enjeu est que l’élu devienne lui-même un éco-citoyen. Ce qui est important, c’est de partager. Partager un territoire, c’est partager une vision territoriale et impulser le dialogue. En réalité, c’est aussi une culture à partager avec un environnement plus large que le seul environnement politique. »
  • René Martinez Conseiller Municipal de Saint-Symphorien d’Ozon et Président de Syctom
  • René Martinez Conseiller Municipal de Saint-Symphorien d’Ozon et Président de Syctom
  • Gilles François Maire d'Argonay « Nous travaillons sur la conception d’un éco-quartier. Nous sommes en phase d’exploration du terrain, tout est testé pour voir ce que nous pouvons naturellement en tirer en intégrant les questions énergétiques et les questions de traitement des déchets. »
  • Charles Bornard Adjoint au Maire de Châtillon d'Azergues « J’ai trois interrogations à partager : qui pratique la redevance incitative ? Qui pratique la récupération du bois dans les déchetteries ? Que deviennent les résidus des balayeurs sachant qu’ils sont refusés dans les déchèteries ? »
  • Gilles François Maire d'Argonay
  • Jean-Noël Ressicaud Ancien adjoint au Mairie de Lyon 2ème arrondissement « Dans le 2ème arrondissement de Lyon, nous comptons environ 3600 restaurants, commerces qui sont limités à 140 litres théoriques par jour. Pour optimiser les choses, il faudrait un seul camion pour collecter les déchets ménagers et les déchets du commerce ce qui permettrait de réduire la quantité de déchets totale. »
  • Rencontre Lyon
  • Rencontre Lyon
  • Rencontre Lyon
  • Gérard Pattein Conseiller municipal au Maire de Sainte Foy-lès-Lyon « De manière très pratico-pratique, il faudrait accorder beaucoup plus d’importance à la conception et à l’entretien des locaux à poubelles, pour qu’ils soient hygiéniques, éclairés, accessibles et sécurisés… »
  • Jean-Marie Soucheleau Conseiller Municipal de Fontaines Saint Martin « Nous organisons régulièrement des réunions publiques destinées à tous les habitants sur des sujets variés et nous veillons à toujours lier la question du tri à d’autres sujets de société. Et cela marche ! Les gens sont demandeurs d’aide concrète et posent des questions très pratiques. »
  • Joseph Colletta Ancien Maire de Sérézin du Rhône
  • Christophe Quinou adjoint au Maire de Meyzieu « Il est important de lever les freins auprès des citoyens sur « l’après-tri » pour leur montrer qu’il y a une vraie chaîne du tri et renforcer le sens de leur geste. La pédagogie est importante en amont du geste du tri mais aussi en aval ! »
  • Guy Barret « Pour diffuser les bonnes pratiques, il faut être exemplaire. Nous avons donc formé tout le personnel municipal aux gestes de tri et nous avons aussi associé les gardiens et agents d’immeubles à cette démarche. »
  • Jacques Galland Adjoint au maire de Fontaines sur Saône « Nous pensons que c’est important d’organiser des visites de centres de tri, pour permettre la prise de conscience du sens du geste de tri. »
  • Fadly Abdelhak Adjoint au maire de Vénissieux « Nous avons mis en place des conseils de quartier pour que les citoyens puissent poser toutes leurs questions. Nous formons en parallèle les gardiens dont le rôle est central. »
  • Rencontre Lyon
  • René Martinez Conseiller Municipal de Saint-Symphorien d’Ozon et Président de Syctom (sur la gauche) Patrice Drevet Journaliste (sur la droite)
  • Rencontre Lyon
  • Charles Bornard Adjoint au Maire de Châtillon d'Azergues
  • Rencontre Lyon
  • Rencontre Lyon
  • Elisabeth Lamure Ancienne Présidente de l'Association des Maires du Rhône
  • Rencontre Lyon
  • Rencontre Lyon
  • Jean-Noël Ressicaud Anicne adjoint au Mairie de Lyon 2ème arrondissement
  • Michel Voisin Ancien Président de l'Association des Maires de l’Ain
  • Rencontre Lyon
  • Lyon, le 09 février 2012

    Partager les bonnes pratiques, échanger, débattre entre maires sur les enjeux du développement durable, du tri et du recyclage, tels sont les objectifs des rencontres organisées par l'AMF, les 101 Associations Départementales de maires et Eco-Emballages. Ce programme « 36 000 pour le tri » c'est un « tour de France » qui va se déployer sur les 5 prochaines années avec des rencontres organisées dans chaque département, ce sont 36000 maires qui pourront s'exprimer avec leurs pairs et insuffler une dynamique citoyenne autour de 6 thématiques : urbanisme et logement, vie locale et tourisme, sport et culture, nouveaux arrivants, école et famille, propreté et espace public.

    Elisabeth Lamure- Ancienne Présidente de l'Association des Maires du Rhône, Sénateur Maire de Gleizé

    Eco-Emballages et l'AMF ont répondu positivement à l'invitation d'Elisabeth Lamure, ancienne Présidente de l'Association des Maires du Rhône et donc choisi Lyon pour débattre de la question de l'urbanisme et du logement, le 9 février dernier.

    Débattre du tri sélectif dans les domaines du logement et de l'urbanisme implique une réflexion globale sur l'habitat et la cité durables. Cette thématique prend d'ailleurs tout son sens à Caluire-et-Cuire dont la devise est « le plaisir de ville », comme le souligne son Député-Maire Philippe Cochet en guise de propos liminaire. Tout l'enjeu de cette rencontre sera donc d'échanger des idées permettant d'optimiser la vie des habitants tout en préservant l'environnement. « L'objectif est qu'il y ait beaucoup d'interactivité et des échanges d'expériences », rappelle Elisabeth Lamure, ancienne Présidente de l'Association des Maires du Rhône.

    Gabriel Ehret - Conseiller municipal à l'urbanisme de Civrieux d'Azergues

    Cette attente ne sera pas déçue. Les différents élus présents dans la salle se sont relayés au micro avec enthousiasme. « Nous sommes en train de créer un éco quartier où nous utiliserons notamment des bennes enterrées », évoque Gabriel Ehret,  conseiller municipal au maire à l'urbanisme de Civrieux d'Azergues. Même projet à Argonay où un quartier vert sort de terre :
    « Nous avons prévu une collecte des déchets fermentescibles. Tous les habitants disposeront également de jardins partagés et pourront faire leur compost », indique Gilles François, le maire de cette commune de 2 500 habitants. Alors que les problématiques environnementales n'entrent pas forcément dans le cahier des charges des architectes, il est fondamental qu'elles trouvent quand même leur place au sein des différents projets. « Il est important de s'entourer d'experts pour organiser ces nouveaux espaces », insiste Guillaume Jounet, architecte.

    Guy Barret - Vice-président de l'Association des Maires du Rhône

    Aussi tous les acteurs en conviennent : l'une des premières pistes à exploiter pour rallier les citoyens à leur cause reste la pédagogie. L'anecdote de Guy Barret, vice-président de l'Association des Maires du Rhône est éloquente. « A la mairie, dans chaque bureau, nous avions deux poubelles pour trier. A la mise en place de ces deux poubelles, chaque nuit, l'agent d'entretien remettait, à notre insu, tous les déchets dans la même ! ». Comment y remédier ? Il faut bien expliquer à chacun des acteurs le dispositif, s'assurer que tous les maillons sont opérationnels. « On a emmené tous nos élus, le personnel ainsi que nos gardiens d'immeubles visiter un centre de tri », poursuit-il. « Les gens ont besoin de comprendre ce qui se cache derrière le tri pour agir », renchérit Guillaume Jounet.

    Certains élus proposent d'autres solutions concrètes : « Au Grand Lyon, on s'aperçoit que le tri sélectif progresse mais qu'il n'est pas toujours bien réalisé… Il faudrait aider les gens à mieux trier en ayant de meilleures indications sur les emballages », suggère Christophe Quiniou, adjoint au maire à Meyzieu. Autre piste, s'inscrire dans un programme plus large. « On s'est engagé dans un Agenda 21, ce qui nous a permis de partager un projet de territoire avec la population. Chez nous, la sensibilisation commence à l'école », souligne Gérard Pattein, conseiller municipal au Maire de Sainte Foy-lès-Lyon.

    La sensibilisation restera donc le mot clé de cette rencontre. « Il faut nourrir le lien avec l'habitant, ce qui demande beaucoup d'efforts. C'est un important sujet de conduite du changement de comportement », résume Eric Brac de la Perrière, le Directeur général d'Eco-Emballages. De son côté, Elisabeth Lamure conclut en rappelant l'importance de l'information et de la pédagogie. « Nous faisons beaucoup d'efforts dans nos communes mais c'est peut-être encore insuffisant », remarque-t-elle. A l'issue de ce nouveau rendez-vous une chose est sûre : les élus sont bien décidés à contribuer au changement des mentalités pour un développement durable.

    Pour retrouver l’intégralité des bonnes pratiques évoquées lors des rencontres, vous pouvez télécharger la fiche pratique de la thématique urbanisme et logement.

    Telecharger la fiche
    Ajouter un commentaire

    Votre commentaire est soumis à modération.
    Il ne sera affiché sur le site qu'après vérification par notre modérateur.

    Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
    Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.
    *