Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

Rencontre AJACCIO

Sport et culture
24 septembre 2013

Pour répondre aux attentes des concitoyens sur les sujets liés au développement durable, Eco-Emballages et l’Association des maires de France organisent pour tous les maires une série de rencontres locales « 36 000 pour le tri » pendant les cinq prochaines années. Ces rencontres ont pour vocation de favoriser les échanges de bonnes pratiques entre maires.

Les meilleurs moments
  • Christophe NEUMANN
  • Madame Cynthia Vola Responsable communication du Syndicat Mixte de Valorisation des Déchets de Corse (SYVADEC) « Le SYVADEC est spécialiste en éco-évènement et peut ainsi apporter aux élus des solutions ad-hoc lors des manifestations sportives et culturelles de leurs communes. »
  • Daniel ANTONA
  • Rencontre AJACCIO
  • Rencontre AJACCIO
  • Rencontre AJACCIO
  • Rencontre AJACCIO
  • Rencontre AJACCIO
  • Rencontre AJACCIO
  • Rencontre AJACCIO
  • Rencontre AJACCIO
  • Rencontre AJACCIO
  • Rencontre AJACCIO
  • Rencontre AJACCIO
  • Jean-Dominique PAJANACCI
  • Jean-Paul FLORI
  • Monsieur Jean-Pierre Giordani Président du SIRTOM du Cruzinu et vice-président du SYVADEC « Lorsque l’on parle de manifestation, on parle aussi du corps associatif de nos communes ; c’est la raison pour laquelle il faut travailler avec lui. Au SYVADEC nous nous chargeons d’ailleurs de former des cadres et bénévoles pour une meilleure efficacité sur le terrain. » « Dans le cadre du festival « Porto Latino », nous avons mis en place le gobelet « collector » avec consigne ; c’est une action qui a très bien fonctionné. Durant un événement culturel ou sportif, la consigne est un des éléments qui peut aider à maîtriser le dépôt sauvage. »
  • Madame Joselyne Mattei-Fazi Présidente de l’Association des maires de la Corse du sud « Le tri et la gestion des déchets sont l’un des sujets les plus importants qui soient. La problématique exige que nous y réfléchissions et que nous trouvions ensemble des solutions pour protéger cette si belle nature qui est la nôtre. » « Il faut se réapproprier l’espace public et édicter les règles de conduite pour que nos administrés puissent respecter le cadre défini et prendre leurs responsabilités. »
  • Joselyne MATTEI FAZI
  • Joselyne MATTEI FAZI
  • M. CELLI
  • Michel ROUQUETTE
  • Pascal CIPRIANI
  • Paul OUSSET
  • Pierre-Paul LUCIANI
  • Pierre-Paul LUCIANI
  • Pascal MINICONI
  • AJACCIO, le 24 septembre 2013

    La présidente de l’Association des maires de la Corse du sud, Madame Joselyne Mattei-Fazi, avait invité, le 24 septembre dernier, les maires et élus locaux à se réunir pour partager leurs bonnes pratiques en matière d’environnement et de développement durable, sur la thématique « sport et culture ». Madame Cynthia Vola, responsable communication du Syndicat Mixte de Valorisation des Déchets de Corse (SYVADEC), ainsi que Monsieur Christophe Neumann, chef de projet « 36 000 pour le Tri » étaient aussi présents. Michel Rouquette animait la rencontre, et veillait au tempo de la réunion en donnant la parole à tous les élus présents. 

    A l’occasion du développement de la collecte sélective des emballages ménagers, le maire est naturellement devenu la figure référente dans le domaine du tri et du développement durable pour ses habitants. 58% des habitants interrogés répondent en effet qu’ils font confiance à leur maire pour les questions de tri et de recyclage, même lorsque le maire a délégué sa compétence à l’intercommunalité. Partager les bonnes pratiques, échanger, débattre entre maires sur les enjeux du développement durable, du tri et du recyclage, tels sont les objectifs des rencontres organisées par l'AMF (Association des maires de France), les 101 associations départementales de maires, les Eco-Maires et Eco-Emballages. Ce programme, 36 000 pour le tri, c'est donc un « tour de France », avec des rencontres organisées dans chaque département, ce sont 36 000 maires qui pourront s'exprimer avec leurs pairs et insuffler une dynamique citoyenne autour de six thématiques environnementales : urbanisme et logement, vie locale et tourisme, sport et culture, nouveaux arrivants, école et famille, propreté et espace public.

     

    Un progrès à poursuivre ensemble

    Avec 15% d’augmentation de déchets triés par an, la Corse ne cesse de progresser. Si le travail reste encore important, la motivation des élus présents n’est pas feinte. Monsieur Ange-Pascal Miniconi, maire de la commune d’Afa, souligne que malgré la complexité de la tâche, les progrès sont pourtant bien réels. Grâce au prochain rattachement de la commune au SYVADEC, le maire entend bien poursuivre l’effort en s’appuyant sur la force de ce syndicat où les membres sont toujours plus nombreux. Pour Monsieur Pierre-Paul Luciani, maire d’Albitreccia, le sujet nécessite un véritable rassemblement citoyen, qui permettra à l’île de trouver des solutions définitives et intelligentes pour l’île de Corse.

     

    Des manifestations culturelles et sportives à encadrer

    Déjà, beaucoup de manifestations ont poussé les élus à trouver de nombreuses solutions. Dernier exemple en date, à l’envergure nationale et internationale, le Tour de France qui, en 2013, a traversé la Corse. Pour Monsieur Paul Ousset, adjoint au maire de la commune de Péri, la multiplication des points d’apport volontaire déployés sur l’île pour ce grand événement sportif a très bien fonctionné.  Pour Monsieur Pascal Miniconi, maire de la commune d’Afa, c’est la multiplication des points d’apport volontaire qui, durant les événements des jeunes sportifs de sa commune, permet de gérer au mieux les gestes de tri et de toucher en même temps les meilleurs prescripteurs qui soient, les plus jeunes générations. Monsieur Jean-Paul Flori, ancien adjoint au maire de la commune de Coggia, soutient ce propos, en précisant  qu’une bonne signalétique permet aussi de renforcer la qualité du tri. Pour Monsieur Pascal Cipriani, collaborateur à la mairie de Coti Chiavari, si le périmètre de la manifestation rend parfois la gestion des déchets et du tri difficile à gérer, les associations sont aussi porteuses de solutions qui permettent une réelle efficacité sur le terrain : toilettes sèches, points de tri sélectif… Un avis partagé par Monsieur Jean-Pierre Giordani, président du SIRTOM du Cruzinu et vice-président du SYVADEC, qui rappelle que ce dernier forme aussi cadres et bénévoles du secteur associatif pour travailler conjointement et efficacement avec les mairies et élus et pérenniser les bons gestes.

    Pour retrouver l’intégralité des bonnes pratiques évoquées lors des rencontres, vous pouvez télécharger la fiche pratique de la thématique sport et culture.

    Telecharger la fiche
    Ajouter un commentaire

    Votre commentaire est soumis à modération.
    Il ne sera affiché sur le site qu'après vérification par notre modérateur.

    Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
    Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.
    *