Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

Les rencontres
36000 pour le tri

Rencontre Sisco

Propreté et espace public
29 septembre 2012

Eco-Emballages et l'AMF ont répondu avec enthousiasme à l'invitation d’Ange-Pierre Vivoni, maire de Sisco et ancien Président de l'Association des maires de Haute-Corse de Sisco pour débattre et échanger sur le thème Propreté et espace public. La rencontre s’est tenue à Sisco, près de Bastia, le 29 septembre dernier.

galerie photos
  • Rencontre Sisco
  • Rencontre Sisco
  • Rencontre Sisco
  • Rencontre Sisco
  • Rencontre Sisco
  • Rencontre Sisco
  • Rencontre Sisco
  • Charles Agostini Adjoint au maire d’Ersa et chargé des réseaux de communication et des infrastructures Les déchèteries sont surtout présentes dans les villes. Pour nous, les petits villages, c’est un vrai problème. Nous n’avons pas de solutions à proposer aux habitants. Bien souvent, les gens ne résident ici que le week end. Or, c’est généralement le lundi matin que nous avons beaucoup de « cadeaux ».
  • Pascal Poletti Maire de Verdèse Dans notre village de montagne, le ramassage des ordures ménagères a lieu une fois par semaine ; il n’y a pas de collecte sélective. Il faut aider les petites communes financièrement car elles ont du mal à vivre.
  • Louis Méria Maire de Poggio-d’Oletta Dans la communauté de commune de Nebbiu, le tri est mis en place depuis un an. Durant une journée, nous avons sensibiliser les enfants de primaire qui ont vite compris le bien-fondé de la démarche de tri.
  • Frédéric Guaitella Adjoint au maire de Santa Maria di Lota Nous n’avons pas de décharges publiques, à force d’informer, de persévérer de mettre dans les boîtes aux lettres des avis de passage pour les encombrants, les habitant prennent conscience de leurs actes.
  • Maurice Chiaramonti Maire de Poggio-Mezzana Au camping depuis l’an passé, les directeurs de colonies nettoient le littoral avec les enfants après 15 jours de vacances. C’est très éducatif et les effets sont très positifs car la plage est assez propre ! Dans cette démarche, nous travaillons avec Vacances propres, une association qui lutte contre les déchets sauvages et qui nous met à disposition des sacs pour collecter les déchets.
  • Paul Bellavigna Adjoint au maire de Biguglia Lors de la création d’un lotissement, nous avons évoqué l’intégration des espaces de stockage des ordures ménagères avec le syndicat. Ensemble, nous avons trouvé des solutions et essayons d’améliorer toujours plus le dispositif mis en place.
  • Rencontre Sisco
  • Rencontre Sisco
  • Rencontre Sisco
  • Rencontre Sisco
  • Rencontre Sisco
  • Rencontre Sisco
  • Rencontre Sisco
  • Rencontre Sisco
  • Sisco, le 29 septembre 2012

    Partager les bonnes pratiques, échanger, débattre entre maires sur les enjeux du développement durable, du tri et du recyclage, tels sont les objectifs des rencontres organisées par l'AMF, les 101 Associations Départementales de maires et Eco-Emballages. Ce programme « 36 000 pour le tri » c'est un « tour de France » qui va se déployer sur les 5 prochaines années avec des rencontres organisées dans chaque département, ce sont 36000 maires qui pourront s'exprimer avec leurs pairs et insuffler une dynamique citoyenne autour de 6 thématiques : urbanisme et logement, vie locale et tourisme, sport et culture, nouveaux arrivants, école et famille, propreté et espace public.

    Faire face aux incivilités Pour tous les élus, et quelle que soit la taille de leur commune, la propreté de l’espace public est une question centrale. Elle soulève, parmi l’assemblée, de nombreuses réactions. Confrontés à l’incivisme ou à l’inattention des citoyens,  les maires témoignent de leur difficulté à faire face au non-respect des règles de propreté. Par exemple, lorsque le rythme de passage des collectes ne leur convient pas certains habitants n’hésitent pas à déposer leurs déchets dans la rue « et on assiste aussi chaque jour à la multiplication des décharges sauvages » précise Ange-Pierre Vivoni, « aux bords des chemins jonchés de déchets », ajoute Grégory Mèche directeur de cabinet au Syvadec, « ce n’est pas acceptable ! »

    Louis Méria - ancien maire de Poggio-d’Oletta

    Plus de sensibilisation
    Comme le rappelle Charles Agostini, adjoint au maire d’Ersa et chargé des réseaux de communication et des infrastructures, « nul n’est sensé ignoré la loi ». L’absence d’un dispositif efficace ne doit pas conduire les citoyens à déposer leurs déchets n’importe où. « Il faut davantage sensibiliser les habitants », avance  Guy Armanet, maire de Santa Maria di Lota, « chez nous, une partie de la population est sensibilisée au tri. Et bien que nous n’ayons pas de décharges publiques, à force d’informer, de persévérer, de mettre dans les boîtes aux lettres des avis de passage pour les encombrants, les habitants prennent conscience de leurs actes ».

    Pour les élus réunis à Sisco, l’éducation des citoyens s’impose comme un axe majeur de développement du tri. Et pour accompagner une prise de conscience durable, tous sont d’accord sur ce point : « pour faire bouger les choses, il faut impliquer les enfants », indique Grégory Mèche. A Poggio-d’Oletta, Santa Maria di Lota ou Poggio Mezzana, les enfants ont participé à plusieurs opérations de nettoyage. « Ils ont tout de suite compris le bien fondé de la démarche, rapporte Louis Méria, ancien maire de Poggio-d’Oletta. A Poggio Mezzana, la mairie a même impliqué les directeurs de colonies de vacances et les campings, « c’est très éducatif pour les enfants et pour tout le monde. Les effets ont été très positifs ! »

    Paul Bellavigna - ancien adjoint au maire de Biguglia

    Pour davantage de déchèteries
    L’inégalité des dispositifs de tri sur le territoire est aussi une problématique soulevée par de nombreux élus. Les petits villages de montagne, bien sûr, ne sont pas logés à la même enseigne que les plus grands. A Ersa, par exemple, le problème vient essentiellement de la faible amplitude des horaires d’ouverture de la recyclerie. « Elle n’est ouverte que 19 heures par semaine, alors les gens déposent leurs encombrants et leurs gravats devant la grille, se désole Charles Agostini, chargé des réseaux de communication et des infrastructures, on ne sait pas quoi en faire ! », même tourment pour Pascal Poletti, ancien maire de Verdèse. Les problèmes de rentabilité et de coût sont bien sûr pointés du doigt. Dans la communauté de communes de Nebbiu, une déchèterie est en cours de création et permettra sans doute de résoudre le problème des dépôts inopinés. »

    Maurice Chiaramonti - Maire de Poggio-Mezzana

    Pour le respect de l’espace public
    Dans la salle, les élus soulignent l’urgence de redonner à l’espace public toute son importance. Bien souvent considéré comme un simple lieu de passage, qui n’appartient à personne, il souffre en effet d’un manque de respect et de considération. « Plus les points de recyclage sont éloignés des habitations, avance Johann Leconte, Directeur des relations avec les élus chez Eco-Emballages, moins les gens les respectent ». Pour remédier à ce problème, Frédéric Guaitella, adjoint au maire de Santa Maria di Lota a décidé de déplacer les containers, auparavant installés à la sortie du village et de les intégrer au centre-ville « car lorsqu’ils sont isolés et éloignés de la vue de tous, les gens ne font pas attention, constate-t-il, ils ne respectent pas les consignes ».

    En Corse, la mise en place du tri sélectif est encore en cours d’assimilation dans certaines localités. Comme le souligne Ange Pierre Vivoni, « les résultats ne sont pas comparables à ceux de la France continentale ». Le Syvadec, le syndicat de traitement, n’existe en effet que depuis 5 ans. « Il y a encore beaucoup à faire et je ne m’en cache pas. Pour agir, nous avons besoin de tout le monde : les enfants, les communautés de communes, le Syvadec, les élus…! Avoir ouvert le débat aujourd’hui, tous ensemble, va nous permettre, j’en suis sûr, d’y parvenir », conclut-il.

    Pour retrouver l’intégralité des bonnes pratiques évoquées lors des rencontres, vous pouvez télécharger la fiche pratique de la thématique propreté et espace public.

    Telecharger la fiche
    Ajouter un commentaire

    Votre commentaire est soumis à modération.
    Il ne sera affiché sur le site qu'après vérification par notre modérateur.

    Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
    Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.
    *