Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

Les rencontres
36000 pour le tri

Rencontre Meillard

Propreté et espace public
27 novembre 2013

Le Président de l’Association des maires de l’Allier, Monsieur Bruno Rojouan, avait invité, le 27 novembre dernier, les maires et élus locaux à se réunir pour partager leurs bonnes pratiques en matière d’environnement et de développement durable, sur la thématique « propreté et espace public ».
Pascal Moliner, docteur en psychologie sociale, Christophe Neumann, Chef de projet 36000 pour le tri chez Eco-Emballages et Pascal Hénaux, Directeur régional, étaient aussi présents.
Michel Rouquette animait la rencontre et veillait au tempo de la réunion en donnant la parole à tous les élus présents.

galerie photos
  • Bernadette DEVEAU
  • Bruno ROJOUAN Président de l’Association des maires de l’Allier et maire de Villefranche d’Allier « Nous devons nous réjouir des progrès que nous avons fait durant ces quinze dernières années. A la même cadence, nous serons dans dix ans devenus presque exemplaires, ne reste donc plus qu’à redoubler de courage et poursuivre notre marche. »
  • Catherine OREGA
  • Christian SOTEAU
  • Christiane CHEVAL
  • Christophe NEUMANN Directeur de la région Est chez Eco-Emballages « On parle beaucoup de fermeture d’entreprises, pourtant le tri et le recyclage sont de véritables leviers pour l’emploi. Grâce au développement de l’économie circulaire sur vos territoires, des postes sont créés. Le développement durable participe pleinement à l’économie de vos régions, c’est un atout majeur pour le futur de notre pays. »
  • Elisabeth BLANCHET Maire de Chappes « Depuis que nous avons retiré les palissades de nos points d’apport volontaire, nous avons observé une diminution significative des dépôts sauvages. Pour les personnes à mobilité réduite, nous avons mis en place une collecte à la demande.
  • Evelyne VOITELIER Adjointe à la mairie de Vichy « Pour parer au dépôt sauvage près de nos conteneurs, nous avons mis en place des caméras de surveillance qui sont très dissuasives ! »
  • François OLIVIER
  • François OLIVIER
  • Rencontre Meillard
  • Rencontre Meillard
  • Jacques FRADIN Adjoint à la mairie de Lusigny « Lorsque nous avons décidé du lieu de mise en place de nos conteneurs, nous avons entièrement aménagé l’espace pour qu’il devienne un lieu d’accueil à part entière. »
  • Jacques POMMIER
  • Jacques TERRACOL Maire de la commune d’Arfeuilles « Nous prenons des photos de ce qui ne va pas et les publions dans notre bulletin municipal ; si cela n’est pas toujours populaire, ça a le mérite d’être efficace ! »
  • Jean-Pierre DELSAUX Ancien-maire de Chevanon « La tritou’mobile est un instrument de tri exceptionnel qui permet de rassembler nos concitoyens sur un point donné, un jour donné. C’est vraiment très efficace ! »
  • Maurice FAUDOIS
  • Michel DUMAS
  • Pascal Henaux Directeur de la région Centre-Ouest d'Eco-Emballages
  • Rencontre 36000 pour le Tri Meillard « Il est impératif de mesurer l’efficacité de vos actions et entre autres de celle de vos points d’apport volontaire, pour toujours vous améliorer. »
  • Pascal MOLINER
  • Rachel BOUDIGNON
  • René BEYLOT
  • Robert DUPUIS Ancien adjoint à la mairie de Neuilly-le-Réal et vice-président du SICTOM Nord Allier « Nous avons organisé et nettoyé des espaces pour que les habitants viennent y déposer leurs déchets. Mais pour que cela fonctionne vraiment bien, il faut aussi maintenir ces points propres ! »
  • Roger FERRANTE
  • Sylvain LACAMBRA
  • Sylvain TRABOUILLON
  • Yves SIMON Maire de Meillard « L’éducation à l’environnement commence à l’école...Si l’école met l’accent sur le développement durable, elle produira de meilleurs citoyens. »
  • Meillard, le 27 novembre 2013

    A l’occasion du développement de la collecte sélective des emballages ménagers, le maire est naturellement devenu la figure référente dans le domaine du tri et du développement durable pour ses habitants. 58% des habitants interrogés répondent en effet qu’ils font confiance à leur maire pour les questions de tri et de recyclage, même lorsque le maire a délégué sa compétence à l’intercommunalité. Partager les bonnes pratiques, échanger, débattre entre maires sur les enjeux du développement durable, du tri et du recyclage, tels sont les objectifs des rencontres organisées par l’AMF (Association des maires de France), les 101 associations départementales de maires, et Eco-Emballages. Ce programme, 36 000 pour le tri, c’est donc un « tour de France », avec des rencontres organisées dans chaque département, ce sont 36 000 maires qui pourront s’exprimer avec leurs pairs et insuffler une dynamique citoyenne autour de six thématiques environnementales : urbanisme et logement, vie locale et tourisme, sport et culture, nouveaux arrivants, école et famille, propreté et espace public.

     

    Des points d’apport volontaire stratégiques

    Si l’efficacité des points d’apport volontaire n’est plus à prouver dans l’augmentation des performances de tri, les élus présents conviennent tous du caractère stratégique de leur utilisation et de leur développement. Ainsi, Monsieur Michel Lafay, ancien maire de Noyant, Monsieur Maurice Faudois, adjoint à la mairie de Chazemais et Monsieur Jacques Terracol, maire d’Arfeuilles, soulignent les efforts que leurs mairies ont déployés pour identifier les lieux pertinents destinés à accueillir ces points d’apport volontaire. Monsieur Terracol, Monsieur Jacques Fradin, adjoint à la mairie de Lusigny et Madame Elisabeth Blanchet, maire de la commune de Chappes, insistent également sur l’importance de l’aménagement de ces espaces, critère fondamental au maintien de la propreté. Sur ce point, Madame Blanchet confirme que depuis que la salle des fêtes communale de Chappes est dotée de conteneurs, l’espace municipal est mieux préservé. Monsieur Terracol parle quant à lui des plans d’aménagement des espaces de tri, avec notamment la plantation de haies de charmilles dans les nouveaux hameaux de la ville. Pour sa part, Madame Evelyne Voitellier, adjointe à la mairie de Vichy, détaille les projets de la ville pour lesquels des études de faisabilité ont été réalisées, et pour lesquels les habitants ont été consultés pour les développer au mieux : une collecte par bac par exemple, qui petit à petit se déploie pour être bientôt installée dans le centre même de la commune. A Gannay-sur-Loire, Madame Bernadette Deveau, maire de la commune, explique que c’est le propriétaire du complexe d’hébergement de la base nautique qui a fait la demande de points d’apport volontaire, pour conserver la propreté dans cet espace de loisirs hautement touristique.

     

    La tritou mobile

    C’est Monsieur Jean-Pierre Delsaux, ancien maire de Chavenon qui évoque le premier cet outil : la Tritou’mobile, une déchetterie ambulante qui se déplace dans les communes de l’Allier pour récupérer certaines ordures, selon un calendrier pré-établi par le SICTOM (Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères).

    Madame Blanchet précise aussi que dans sa commune, au-delà des divers outils mis à la disposition des habitants, une collecte à la demande à été mise en place pour les personnes à mobilité réduite.

     

    Les enfants, toujours les meilleurs prescripteurs

    Comme partout en France, les élus sont d’accord sur le rôle prescripteur des enfants. Ainsi, de nombreuses opérations à destination des jeunes sont mises en place pour assurer une pérennité dans les actions de la mairie. A Noyant, les enfants des écoles, explique Monsieur Michel Lafay, ancien-maire de la ville, ont élaboré une charte sur le tri et les déchets.Pour Monsieur Yves Simon, maire de la ville de Meillard, « une école impliquée dans le respect de l’environnement produit de meilleurs citoyens ». Une affirmation soutenue par Madame Rachel Boudignon, maire de la commune du Theil, où les ambassadeurs du tri s’activent pour former au mieux les consommateurs de demain, qui « deviennent aussi des modèles pour leurs parents », conclut Monsieur Terracol.

    Pascal Moliner - Professeur en psychologie sociale, Université de Montpellier

    Le point de vue d’un professeur en psychologie sociale

    « Depuis la fin des années 1970, la psychologie sociale a développé de nombreux travaux sur l’environnement.
    Au travers de ces recherches scientifiques, différentes pistes ont pu être mises en évidence, à savoir notamment que le rapport des individus à l’environnement n’est pas strictement logique.
    L’espace public peut en effet avoir plusieurs significations, et en fonction de la relation à ces espaces, les comportements ne sont pas les mêmes.

    On a constaté que plus les individus s’approprient l’espace public, plus on peut espérer l’apparition de comportements vertueux pour la propreté et l’environnement.

    Car si le sale appelle le sale, le propre va donc préserver le propre. Il en résulte que l’une des meilleures solutions pour faire progresser les gestes environnementaux est d’impliquer les gens dans les opérations de tri et de préservation de la nature. Un acteur impliqué aura envie de partager son expérience et à son tour d’impliquer son voisin dans cette démarche. Chacun se sentira alors responsable de son environnement proche, et se fera le relais des bonnes pratiques.

    Bruno Rojouan, - Président de l’Association des maires de l’Allier et maire de Villefranche d’Allier

    « Nous devons nous réjouir des progrès que nous avons fait durant ces quinze dernières années.
    A la même cadence, nous serons dans dix ans devenus presque exemplaires, ne reste donc plus qu’à redoubler de courage et poursuivre notre marche. »

    Yves Simon -Maire de Meillard

    « L’éducation à l’environnement commence à l’école...Si l’école met l’accent sur le développement durable, elle produira de meilleurs citoyens. »

     

    Christophe Neumann -Directeur de la région Est chez Eco-Emballages

    « On parle beaucoup de fermeture d’entreprises, pourtant le tri et le recyclage sont de véritables leviers pour l’emploi. Grâce au développement de l’économie circulaire sur vos territoires, des postes sont créés.
    Le développement durable participe pleinement à l’économie de vos régions, c’est un atout majeur pour le futur de notre pays. »

    Pascal Hénaux -Directeur de la région Centre-Ouest chez Eco-Emballages

    « Il est impératif de mesurer l’efficacité de vos actions et entre autres de celle de vos points d’apport volontaire, pour toujours vous améliorer. »

    Robert Dupuis -Adjoint à la mairie de Neuilly-le-Réal et vice-président du SICTOM Nord Allier

    « Nous avons organisé et nettoyé des espaces pour que les habitants viennent y déposer leurs déchets.
    Mais pour que cela fonctionne vraiment bien, il faut aussi maintenir ces points propres ! »

    Jacques Terracol - Maire de la commune d’Arfeuilles

    « Nous prenons des photos de ce qui ne va pas et les publions dans notre bulletin municipal ; si cela n’est pas toujours populaire, ça a le mérite d’être efficace ! »

    Pour retrouver l’intégralité des bonnes pratiques évoquées lors des rencontres, vous pouvez télécharger la fiche pratique de la thématique propreté et espace public.

    Telecharger la fiche
    Ajouter un commentaire

    Votre commentaire est soumis à modération.
    Il ne sera affiché sur le site qu'après vérification par notre modérateur.

    Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
    Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.
    *