Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

Les rencontres
36000 pour le tri

Rencontre Fouesnant

Propreté et espace public
29 octobre 2013

L'ancien Président de l’Association des maires du Finistère, Monsieur Jean-René Joncour, avait invité, le 29 octobre dernier, les maires et élus locaux à se réunir pour partager leurs bonnes pratiques en matière d’environnement et de
développement durable, sur la thématique « propreté et espace public ».

Anne Brissaud, docteur en psychologie sociale, Johann Leconte, Directeur des relations avec les élus et les associations chez Eco-Emballages, et Catherine Le Pober, Directrice régionale, étaient aussi présents.
Patrice Drevet animait la rencontre, et veillait au tempo de la réunion en donnant la parole à tous les élus présents.

galerie photos
  • André LE GALL Maire de Saint-Segal « Notre commune vient de passer à la redevance incitative les déchets sont collectés en bac individuel. Les résultats sont très satisfaisants : sur la première année nous avons gagné entre 30 et 50% de déchets triés, et cela sans augmentation des dépôts sauvages. La redevance incitative fonctionne dès lors que tout le monde y participe ! »
  • Anne BRISSAUD
  • Catherine LE POBER
  • Rencontre Fouesnant
  • Rencontre Fouesnant
  • Rencontre Fouesnant
  • Rencontre Fouesnant
  • Rencontre Fouesnant
  • Rencontre Fouesnant
  • Rencontre Fouesnant
  • Rencontre Fouesnant
  • Rencontre Fouesnant
  • Rencontre Fouesnant
  • Rencontre Fouesnant
  • Rencontre Fouesnant
  • Jean-Bernard YANNICK
  • Jean-Pierre GADIOLLET
  • Jean-René JONCOUR Président de l’Association des maires du Finistère « Les résultats de recyclage du Finistère et de la Bretagne sont très bons, c’est un succès collectif, il nous faut toutefois poursuivre notre effort, nous le devons aux générations futures. »
  • Johann LECONTE
  • Michel BALLANEC Adjoint au maire de Douarnenez « En ce qui concerne les gens du voyage, nous avons décidé de travailler avec eux en leur présentant une convention entre eux et la ville et nous constatons des résultats positifs de cette méthode. Des progrès restent à faire, mais les choses évoluent dans le bon sens. »
  • Patrick TANGUY Adjoint au maire du Juch « Par souci d’efficacité, nous avons choisi de remplacer les bacs individuels par des points d’apport volontaire. Nous allons communiquer avant et pendant l’opération afin que les habitants comprennent ce nouveau fonctionnement et y adhèrent rapidement et le mieux possible. »
  • Raymond Pérès Maire de La Forêt-Fouesnant « L’écologie participe à l’activité économique de notre région. A titre d’exemple, la plate-forme Ecotri, spécialisée dans le tri et le traitement des déchets représente autour de quinze millions de chiffre d’affaires. Elle se positionne aujourd’hui comme l’une des entreprises les plus importantes de la région de Fouesnant. »
  • Rémi BERNARD
  • Roger LE GOFF Maire de Fouesnant-Les Glénan « Une ville propre et respectueuse de l’Environnement, est une ville où il fait bon vivre. C’est un choix que doivent faire les villes, un choix qui s’inscrit dans une véritable stratégie de l’environnement et du cadre de vie, celles des conditions de vie dans la ville mais aussi du développement de nos connaissances sur l’environnement. »
  • Roger LE GOFF
  • Fouesnant, le 29 octobre 2013

    A l’occasion du développement de la collecte sélective des emballages ménagers, le maire est naturellement devenu la figure référente dans le domaine du tri et du développement durable pour ses habitants. 58% des habitants interrogés répondent en effet qu’ils font confiance à leur maire pour les questions de tri et de recyclage, même lorsque le maire a délégué sa compétence à l’intercommunalité. Partager les bonnes pratiques, échanger, débattre entre maires sur les enjeux du développement durable, du tri et du recyclage, tels sont les objectifs des rencontres organisées par l’AMF (Association des maires de France), les 101 associations départementales de maires et Eco-Emballages. Ce programme, 36 000 pour le tri, c’est donc un « tour de France », avec des rencontres organisées dans chaque département, ce sont 36 000 maires qui pourront s’exprimer avec leurs pairs et insuffler une dynamique citoyenne autour de six thématiques environnementales : urbanisme et logement, vie locale et tourisme, sport et culture, nouveaux arrivants, école et famille, propreté et espace public.

     

    Des espaces de collectes améliorés au plan de la propreté

    Dans une région qui peut se targuer de ses excellents résultats de recyclage, la volonté de toujours mieux faire n’en
    reste pas moins très présente. Un constat confirmé par Monsieur Jean-René Joncour, ancien Président de l’Association
    des maires du Finistère
    « Les résultats de recyclage du Finistère et de la Bretagne sont très bons, c’est un succès
    collectif, il nous faut toutefois poursuivre notre effort, nous le devons aux générations futures. » Des efforts qui s’appliquent à sans cesse perfectionner la qualité mais aussi la gestion de la collecte sélective et du tri. Il est important
    qu’un point d’apport volontaire pour le tri soit un espace propre : Comme le souligne la psycho-sociologue Anne
    Brissaud, « le propre appelle le propre : plus on améliore le niveau de propreté d’une commune, plus la population
    y veille de façon spontanée. » Et à Monsieur Roger Le Goff, maire de Fouesnant-Les Glénan d’ajouter« Une ville
    propre et respectueuse de l’Environnement, est une ville où il fait bon vivre. C’est un choix que doivent faire les villes,
    un choix qui s’inscrit dans une véritable stratégie de l’environnement et du cadre de vie, celles des conditions de vie
    dans la ville mais aussi du développement de nos connaissances sur l’environnement. » Un opinion que l’on retrouve
    dans les rues de Poullan-sur-Mer où, explique Monsieur Rémi Bernard, ancien adjoint au maire et Président de Douarnenez
    Communauté
    , la propreté des colonnes de tri, aujourd’hui semi enterrées, est parfaitement respectée par des
    administrés attentifs à conserver leur commune propre. Une position que l’on retrouve aussi dans les rues de Douarnenez où, comme le souligne Monsieur Michel Balannec, adjoint au maire de la ville, les nouvelles colonnes semi
    enterrées sont très appréciées par les habitants. A Juch, Monsieur le Maire Patrick Tanguy, précise quant à
    lui que « par souci d’efficacité, nous avons choisi de remplacer les bacs individuels par des points d’apport volontaire.
    Nous allons communiquer avant et pendant l’opération afin que les habitants comprennent ce nouveau fonctionnement
    et y adhèrent rapidement et le mieux possible. »

    Des solutions pour le tri adaptées aux demandes

    Mais les élus se doivent aussi d’adapter les solutions à leur contexte géographique, souvent très diversifié. Ports,
    plages, mais aussi petites communes rurales doivent ainsi ajuster leurs actions en fonction, par exemple, des saisons.
    Les sept kilomètres du littoral de la commune de Plozevet, le long desquels des points d’apport volontaire ont été installées en nombre, font l’objet de campagne de « nettoiement deux fois par an par la population locale et les écoles y
    sont associées », souligne Monsieur Jean-Bernard Yannick, adjoint à Plozevet. Une action relayée dans la presse
    locale, et illustrée par les photos des participants à cet événement. Pour le port de La Forêt-Fouesnant, la mairie a
    opté pour la mise en place de colonnes semi enterrées, et des espaces pour récupérer peintures et aérosols, « des
    réponses qui ont largement contribué à maintenir le lieu propre et lutter contre la pollution» souligne Raymond Pérès,
    ancien maire de la Forêt-Fouesnant
    . De son côté, Monsieur Jean-Bernard Yannick, adjoint au maire de Plozevet, fait
    augmenter le nombre de points d’apport volontaire durant les manifestations sportives de la commune. Pour les fêtes
    de la mer de Douarnenez, le tri est aujourd’hui devenu obligatoire pour les associations qui les organisent. Par volonté
    d’efficacité, « un animateur a même été recruté par l’une d’elles pour informer et sensibiliser la population durant les
    festivités, à trier les emballages, à recycler et à jeter leurs déchets dans les poubelles adéquates », ajoute Monsieur
    Rémi Bernard, adjoint au maire de Poullan-sur-Mer et Président de Douarnenez Communauté. Monsieur André
    le Gall, maire de Saint-Segal
    , précise que pour sa part, en « passant notre commune à la redevance incitative nous
    avons gagné sur la première année entre 30 et 50% de déchets triés, et cela sans augmentation des dépôts sauvages.
    Les résultats sont très satisfaisants. La redevance incitative fonctionne dès lors que tout le monde y participe ! » Une
    remarque qui rappelle combien l’écologie toute entière est aussi extrêmement liée à l’économie. « Il ne faut jamais
    oublier », précise alors Monsieur Raymond Pérès, ancien maire de La Forêt-Fouesnant, « que ces actions pour l’écologie
    participe à l’activité économique de notre région. A titre d’exemple, la plate-forme Ecotri, spécialisée dans le tri et le
    traitement des déchets représente autour de quinze millions de chiffre d’affaires. Elle se positionne aujourd’hui comme
    l’une des entreprises les plus importantes de la région de Fouesnant. »

    Anne Brissaud, - Docteur en psychologie sociale

    Le point de vue d’un professeur en psychologie sociale


    « Cela fait environ quarante ans qu’il existe un courant
    de recherches sur la problématique du rapport des individus à
    l’environnement. A la suite de ces études, un certain nombre
    de choses a pu être mis en évidence. De façon générale,
    il faut bien comprendre que le rapport à l’espace n’est pas
    nécessairement rationnel. Il procède d’une rationalité subjective ou psychologique. Cela veut dire que les gens ne font pas toujours ce qu’il faudrait, souvent pour des motifs très complexes à saisir.

    L’espace public n’a pas nécessairement la même signification
    pour tous les individus : Des significations différentes de cet espace vont induire des comportements différents dans ces espaces publics.
    Il y a trois pôles de définition de l’espace publique : l’espace partagé et collectif (celui qui appartient à tous,
    c’est le nôtre), l’espace contrôlé par les autres (il appartient aux autres, ce n’est pas le nôtre)
    et les espaces vides (il n’appartient à personne). Ces trois compréhension de l’espace public vont déterminer
    des comportements différents de ceux qui les fréquentent .
    Si l’on arrive à comprendre cette mécanique, on peut alors commencer à saisir ce que l’on appelle
    dans le domaine de la psychologie sociale, les « régulations sociales » qui sont plus simplement,
    les ressorts qui animent le comportement des gens. C’est donc une question fondamentale de connaître
    la signification d’un lieu pour un individu car cette signification déterminera la normalité ou l’illégitimité
    d’un comportement. Par exemple, il est normal d’être en maillot de bain sur une plage, allongé sur une serviette
    alors que ce même comportement serait anormal et illégitime dans un hall de gare !
    Dans cet exemple, qu’est-ce qui détermine la légitimité de ce comportement ?
    C’est la signification que l’on a accordée à cet espace.
    Concernant la propreté des espaces publics, un espace qui est sali est donc un espace dans lequel
    celui qui salit considère que la dégradation n’est pas anormale. Un espace qui reste propre est donc
    un espace qui rend le comportement de dégradation illégitime, hors de la norme.
    C’est ce phénomène qui fait que le maintien de la propreté d’un lieu, incite à le faire mieux respecter.»

    Jean-René Joncour, -Président de l’Association des maires du Finistère

    « Les résultats de recyclage du Finistère et de la Bretagne
    sont très bons, c’est un succès collectif, il nous faut toutefois
    poursuivre notre effort, nous le devons aux générations futures. »

    Roger Le Goff, -maire de Fouesnant-Les Glénan

    « Une ville propre et respectueuse de l’Environnement, est une ville où il fait bon vivre. C’est un choix que doivent faire les villes, un choix qui s’inscrit dans une véritable stratégie de l’environnement et du cadre de vie, celles des conditions de vie dans la ville mais aussi du développement de nos connaissances sur l’environnement. »

    Raymond Pérès, - Ancien maire de La Forêt-Fouesnant

    « L’écologie participe à l’activité économique de notre région.
    A titre d’exemple, la plate-forme Ecotri, spécialisée dans le tri
    et le traitement des déchets représente autour de quinze millions
    de chiffre d’affaires. Elle se positionne aujourd’hui comme
    l’une des entreprises les plus importantes
    de la région de Fouesnant. »

    Michel Balannec, - Adjoint au maire de Douarnenez

    « En ce qui concerne les gens du voyage, nous avons décidé de travailler avec eux en leur présentant une convention entre eux et la ville et nous constatons des résultats positifs de cette méthode. Des progrès restent à faire, mais les choses évoluent dans le bon sens. »

    Patrick Tanguy, -Adjoint au maire du Juch

    « Par souci d’efficacité, nous avons choisi de remplacer les bacs individuels par des points d’apport volontaire.
    Nous allons communiquer avant et pendant l’opération afin que les habitants comprennent ce nouveau fonctionnement et y adhèrent rapidement et le mieux possible. »

    André le Gall, -Maire de Saint-Segal

    « Notre commune vient de passer à la redevance incitative les déchets sont collectés en bac individuel.
    Les résultats sont très satisfaisants : sur la première année nous avons gagné entre 30 et 50% de déchets triés, et cela sans augmentation des dépôts sauvages.
    La redevance incitative fonctionne dès lorsque tout le monde y participe ! »

    Pour retrouver l’intégralité des bonnes pratiques évoquées lors des rencontres, vous pouvez télécharger la fiche pratique de la thématique propreté et espace public.

    Telecharger la fiche
    Ajouter un commentaire

    Votre commentaire est soumis à modération.
    Il ne sera affiché sur le site qu'après vérification par notre modérateur.

    Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
    Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.
    *