Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

Les rencontres
36000 pour le tri

Rencontre Laxou

Nouveaux arrivants
13 décembre 2012

Le 13 décembre dernier, les maires de Meurthe-et-Moselle et leurs équipes ont répondu présents à l’invitation de Rose-Marie Falque, présidente de l’Association des maires de Meurthe-et-Moselle. A l’occasion de cette rencontre « 36 000 pour le tri », les participants ont pu échanger sur les actions mises en place sur leur territoire pour accueillir les nouveaux arrivants.

galerie photos
  • Rencontre Laxou
  • Rencontre Laxou
  • Rencontre Laxou
  • Rencontre Laxou
  • Rencontre Laxou
  • Rencontre Laxou
  • Henri Poirson Maire de Dieulouard Nous avons organisé pour la première fois une réunion d’accueil des nouveaux arrivants. Sur les cent soixante nouvelles familles accueillies dans notre communes, trente ont accepté notre invitation. C’est peu, mais c’est déjà ça !
  • Waïna Czmil-Crocco Déléguée à l’environnement de Dieulouard Les premiers éducateurs des parents, ce sont les enfants !
  • Audrey Normand Adjointe au maire à Pulligny Avec 1200 habitants, nous avons peu de renouvèlements. Mais nous veillons à ce que chaque nouvel arrivant soit accueilli par la secrétaire de mairie, qui leur donne toutes les infos clés de la commune, le temps d’un moment de rencontre privilégié.
  • Bernadette Gauché Maire de Haudonville Nous avons moins de 100 habitants. Je pense qu’il est important de communiquer auprès des nouveaux arrivants. Car il faut parfois changer d’habitude et nous devons les accompagner.
  • Luc Martin Ancien Maire de Benney A Benney, 620 habitants, je me rends chez les nouveaux arrivants pour les saluer, les rencontrer, les accueillir au nom de toute l’équipe, leur remettre le fascicule communal. Bien sûr, c’est plus facile de rencontrer les propriétaires, qui se déclarent en mairie, que les locataires. Mais cette démarche est déjà très efficace !
  • Rencontre Laxou
  • Rencontre Laxou
  • Rencontre Laxou
  • Rencontre Laxou
  • Rencontre Laxou
  • Rencontre Laxou
  • Daniel Buvet Maire de Bernecourt A Bernecourt, la sensibilisation des nouveaux arrivants est individuelle : chaque nouvel arrivant signe d’abord une convention avec la communauté d’agglomération afin de pouvoir disposer de ses bacs de tri. Tous reçoivent ensuite la visite d’une ambassadrice du tri qui les informe sur les consignes de tri.
  • Rencontre Laxou
  • Rencontre Laxou
  • Rencontre Laxou
  • Denise Ossola Adjointe au maire à Ville-en-Vermois Nous avons créé une petite plaquette pour les nouveaux arrivants, car nous avons conscience que les consignes de tri diffèrent d’une commune à l’autre. A chaque déménagement, il faut s’habituer à de nouvelles règles.
  • Rencontre Laxou
  • Rencontre Laxou
  • Michel Claire Ancien Maire de Bayon
  • Partager les bonnes pratiques, échanger, débattre entre maires sur les enjeux du développement durable, du tri et du recyclage, tels sont les objectifs des rencontres organisées par l'AMF, les 101 Associations Départementales de maires et Eco-Emballages. Ce programme « 36 000 pour le tri » c'est un « tour de France » qui va se déployer sur les 5 prochaines années avec des rencontres organisées dans chaque département, ce sont 36000 maires qui pourront s'exprimer avec leurs pairs et insuffler une dynamique citoyenne autour de 6 thématiques : urbanisme et logement, vie locale et tourisme, sport et culture, nouveaux arrivants, école et famille, propreté et espace public.

     

    Accueillir et accompagner

    Avec 10% de Français qui déménagent chaque année, l’accueil des nouveaux arrivants est un sujet qui concerne toutes les communes, des plus petites aux plus importantes. Il s’agit pour les maires, comme le souligne Rose-Marie Falque, présidente de l’Association des maires de Meurthe-et-Moselle, de « faciliter l’ancrage de ces nouveaux habitants dans la vie locale ». Bien sûr, les problématiques rencontrées diffèrent selon la nature des territoires, ruraux ou urbains. « A chaque déménagement, il faut s’habituer à de nouvelles règles. Les communes ont malheureusement du mal à harmoniser toutes les consignes », précise Denise Ossola, conseillère municipale de Ville-en-Vermois. 
    L’accompagnement des nouveaux habitants, l’imprégnation de nouveaux codes et de nouvelles règles de vie s’imposent alors comme un préalable à toute forme de cohésion sociale. Et, autour de la table, tous les participants s’accordent sur le fait que le maire et ses équipes ont un rôle moteur dans l’accueil des nouveaux arrivants. « A nous de les accompagner ! », affirme Bernadette Gauché, maire de Haudonville.

     

    Denise Ossola - Adjointe au maire à Ville-en-Vermois

    Les contacts directs

    En ce jeudi matin hivernal, l’ambiance, à l’intérieur est conviviale. Les premiers témoignages sur la disparité des consignes encouragent les participants à réagir. L’assemblée découvre alors la richesse et la diversité des initiatives… Alors qu’aucun élu ne dispose de véritable dispositif de communication à l’égard des nouveaux arrivants. Dans certaines communes rurales de Meurthe-et-Moselle, les habitants doivent se rendre en mairie pour s‘équiper de sacs de collecte. Pour Audrey Normand, djointe au maire à Pulligny (1 200 habitants), cette pratique, assez courante dans la région, est l’occasion de voir tout le monde et de « faire passer des messages en direct. Ainsi, nous misons davantage sur une communication « humaine », que sur un réel dispositif d’information. Chaque nouvel arrivant est accueilli par la secrétaire de mairie. C’est un moment de rencontre privilégié ». Même principe à Eply (310 habitants) où les sacs sont remis gratuitement aux habitants pour les six premiers mois. Le reste de l’année, c’est à eux « de venir acheter leurs sacs, en guise de contribution. Tout le monde semble avoir très bien intégré et accepté ce système », appuie Gérard Gay, le maire. A Dieulouard, ce sont l’ouverture et la fermeture des compteurs d’eau qui s’effectuent à la mairie. Les personnes qui emménagent n’ont donc « pas d’autres choix que de nous rendre visite, ironise Henri Poirson, maire de la commune. C’est un bon moyen d’organiser une première prise de contact avec eux ». Ils sont ensuite aiguillés vers l’intercommunalité pour obtenir leurs bacs. « Ces deux sujets – l’eau et les ordures ménagères – sont un bon prétexte pour les sensibiliser à deux sujets majeurs du développement durable ».

    Bernadette Gauché - Maire de Haudonville

    Visites à domicile

    A Benney, la communication directe, en face à face, va encore plus loin. C’est l'ancien maire, Luc Martin, qui se déplace dans les nouveaux foyers, pour « les saluer, les accueillir au nom de toute l’équipe et leur remettre le fascicule communal », témoigne-t-il. Les règles de vie de la commune et les consignes de collecte sont bien sûr transmises à cette occasion. Seul petit bémol : il est « plus facile de rencontrer les propriétaires, que les locataires. Mais cette démarche est déjà très efficace », précise-t-il avec enthousiasme ! A Bernecourt, « tous reçoivent aussi la visite d’une ambassadrice du tri, explique Daniel Buvet, le maire. Avec cet accompagnement, nous valorisons fortement la démarche de tri ».

    D’autres initiatives sont évoquées au cours de la rencontre, comme le rôle prescripteur des enfants auprès de leurs parents, la sensibilisation au compostage pour réduire les volumes d’ordures ménagères ou la lutte contre les dépôts sauvages. Autant d’actions positives qui permettent à Rose-Marie Falque de conclure sur le formidable dynamisme des équipes municipales du territoire… Et de les inviter à poursuivre leur mobilisation, avec toujours autant d’engagement et d’enthousiasme.

    Pour retrouver l’intégralité des bonnes pratiques évoquées lors des rencontres, vous pouvez télécharger la fiche pratique de la thématique nouveaux arrivants.

    Telecharger la fiche
    Ajouter un commentaire

    Votre commentaire est soumis à modération.
    Il ne sera affiché sur le site qu'après vérification par notre modérateur.

    Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
    Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.
    *