Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

Nouveaux arrivants

Sensibilisation aux consignes de tri, visite de la commune, vœux du maire, rencontre de bienvenue, point info, sensibilisation des jeunes,… Quels éléments pour favoriser une politique d’accueil des nouveaux arrivants ?

Des visites de la ville aux documents d’information, de nombreux élus s’interrogent sur la sensibilisation à mener lors de l’accueil des nouveaux habitants dans leur commune.

Pour retrouver les bonnes pratiques déjà échangées, vous pouvez télécharger la fiche pratique de la thématique nouveaux arrivants.

Telecharger la fiche

LES INITIATIVES "NOUVEAUX ARRIVANTS"

  • Une rencontre de bienvenue lors des voeux du maire

    Les voeux du maire sont une bonne opportunité d’accueillir formellement les nouveaux arrivants et d’établir avec eux un premier contact en face-à-face. À Hermonville (51), la mairie offre un cadeau pour inciter les nouveaux arrivants à se déplacer : des flûtes à champagne à l’effigie de la commune.

  • Une visite des infrastructures en bus

    Lorsque de nouveaux habitants s’installent à Colomiers (31), la mairie leur propose un tour de la ville en bus, ce qui permet de faire un repérage des lieux importants. Le parcours prévoit également la visite d’infrastructures (déchèterie, site de traitement des déchets, etc.) et des services de la ville.

  • L’accueil au domicile des habitants

    Certaines mairies se rendent au domicile des nouveaux habitants pour créer du lien et faciliter leur intégration dans la vie de la commune. Ainsi, les élus de Bisseuil (51) ont adopté cette démarche. À Castelginest (31), ce sont des agents de la mairie qui rencontrent les habitants. Ces visites sont l’occasion de leur souhaiter la bienvenue, de présenter la vie de la commune et de remettre un livret d’accueil ou une clé USB comprenant des informations pratiques, comme par exemple les actions en matière de tri et de recyclage.

  • L’ouverture des compteurs à eau à la mairie

    À Dieulouard (54), les personnes qui emménagent doivent se rendre à la mairie pour ouvrir leur compteur d’eau. C’est un bon moyen d’identifier les nouveaux arrivants et d’avoir une première prise de contact avec eux en mairie.

  • La création d’un point info

    Afin de permettre aux habitants en milieu rural d’effectuer gratuitement des démarches administratives sans se déplacer aux centres administratifs, le Conseil Général du Calvados a créé des points info 14. Ainsi, les habitants de Vassy (14) béné- ficient d’un lieu d’accueil et d’un espace de documentation avec des informations pratiques sur les services publics. Ce système permet d’éviter l’affluence des services publics de Caen en offrant un service sur place et donne la possibilité à chaque habitant de s’informer, s’orienter et de tisser plus facilement du lien avec leurs référents locaux.

  • Un composteur pour les nouveaux arrivants

    Le compostage favorise localement la prise de conscience environnementale et améliore le tri à la source de l’ensemble des déchets. Les nouveaux arrivants de la ville de Drom (01) et de la ville du Crès (34) ont la possibilité d’acquérir à moindre coût un composteur de jardin.

  • La mise en place d’une politique d’accueil

    Dans le cadre d’un projet de territoire qui vise à accueillir les nouveaux arrivants, la Communauté de communes du Pays de Langres a déployé une stratégie globale d’accueil. Ainsi, les nouveaux habitants qui s’installent à Langres (52) reçoivent, à leur arrivée, une mallette qui contient un document de bienvenue, des informations importantes sur les structures de la collectivité, le répertoire des pratiques sportives et culturelles… La collectivité a été lauréate du Trophée de l’accueil, saluant ainsi son engagement pour les nouveaux arrivants.

  • L’information auprès des habitants

    Le bulletin municipal est un outil de communication très utile. C’est le support de la relation entre les habitants et la mairie. Celle de Balesta (31) diffuse sa lettre d’information par e-mail, permettant ainsi aux familles d’être régulièrement tenues informées de l’actualité de la commune, en particulier de l’évo-lution des consignes de tri. À Recy (51), le maire édite deux fois par an un Bulletin d’Information Municipal (BIM) qui lui permet de maintenir le dialogue avec ses habitants et de rappeler les bons gestes citoyens à adopter.