Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

Les rencontres
36000 pour le tri

Rencontre Villeveyrac

Ecole et famille
12 décembre 2013

Le Président de l’Association des maires de l’Hérault, Monsieur Christian Bilhac, avait invité, le 12 décembre dernier, les maires et élus locaux à se réunir pour partager leurs bonnes pratiques en matière d’environnement et de développement durable, sur la thématique « Ecole et famille ». Romain Bouillon, directeur adjoint de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe, ainsi que Christophe Neumann, chef de projet « 36 000 pour le tri» étaient aussi présents. Patrice Drevet, journaliste et conseiller municipal de Pézenas, animait la rencontre et veillait au tempo de la réunion en donnant la parole aux élus qui souhaitaient intervenir.

 

galerie photos
  • Alain JEANTET
  • Angela RODRIGUES Adjointe au maire de Pézenas « Nous avons recruté quatre animateurs à temps complet qui interviennent dans les écoles. Nous axons principalement la sensibilisation sur le devenir des déchets. C’est pourquoi nous finançons la visite du centre de tri de Pézenas »
  • Christian BILHAC Maire de Péret et président de l’Association Des Maires de l’Hérault « Le maire est le premier ambassadeur du tri et un relais auprès de ses concitoyens. C’est aussi celui qui a en charge les écoles. Les enfants sont réceptifs dans tous les domaines et en matière de tri, l’avenir ce sont les enfants. Dans le cadre de notre projet de sensibilisation à l’école, nous envisageons d’installer un poulailler. Les poules mangent tout, c’est un excellent animal pour trier les déchets verts. »
  • Christiane MIRET
  • Christophe NEUMANN Chef de projet « 36 000 pour le tri » « Eco Emballages a développé un outil, appelé Trimaster, de sensibilisation au tri et au recyclage pour les enfants de 6 à 11 ans. Ce programme est mis gratuitement à disposition des maires qui souhaitent le distribuer aux écoles et aux centres de loisirs de leur commune. Pour commander son Kit, il suffit d’aller sur www.trimaster.fr. »
  • Gérard Llech Conseiller municipal de Bédarieux « L’année dernière, nous avons travaillé avec le lycée d’enseignement professionnel pour nettoyer la rivière. Le tri a été fait après, dans un véhicule aménagé en mini-déchetterie. Nous avions prévu toutes les explications et les acteurs nécessaires, la mairie, la police municipale, les agents de tri du secteur. L’action a enthousiasmé les élèves et a été un franc succès. »
  • Henry FRICOU
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Rencontre Villeveyrac
  • Jean-Bruno BARUCCHI Président de la Communauté de Communes Nord du bassin de Thau « Dans les écoles primaires, avec les enseignants nous avons mis en place des jardinets, avec un système de compostage. Au niveau des établissements, dans chaque classe nous avons réussi à installer le tri sélectif et un collecteur de piles. Les élèves trient maintenant au quotidien. »
  • Jean-François GUIBBERT
  • Jean-Michel BONNAFOUX
  • Jean-Michel BONNAFOUX
  • Maryse FLORENTIN
  • Romain BOUILLON
  • Véronique HERITIER
  • Yves MICHEL Maire de Marseillan « Pour expliquer le tri aux enfants, nous avons mis en place des commissions d’intervention dans les écoles. Cet élément essentiel fonctionne bien. Au niveau de la commune, nous développons des jardins, ce qui est très apprécié des élèves et de leurs parents, permettant de tisser le lien école-famille ».
  • Yves PIETRASANTA
  • Villeveyrac, le 12 décembre 2013

    A l’occasion du développement de la collecte sélective des emballages ménagers, le maire est naturellement devenula figure référente dans le domaine du tri et du développement durable pour ses habitants. 58 % des habitants interrogésrépondent en effet qu’ils font confiance à leur maire pour les questions de tri et de recyclage, même lorsque lemaire a délégué sa compétence à l’intercommunalité. Partager les bonnes pratiques, échanger, débattre entre mairessur les enjeux du développement durable, du tri et du recyclage, tels sont les objectifs des rencontres organisées parl’AMF (Association des maires de France), les 101 associations départementales de maires, Mairie 2000, l’Associationdes Maires Ruraux et Eco-Emballages. Ce programme, 36 000 pour le tri, c’est donc un « tour de France », avec desrencontres organisées dans chaque département, ce sont 36 000 maires qui pourront s’exprimer avec leurs pairs etinsuffler une dynamique citoyenne autour de 6 thématiques environnementales : urbanisme et logement, vie locale ettourisme, sport et culture, nouveaux arrivants, école et famille, propreté et espace public.

     

    Rendre les enfants acteurs du tri

    Dans le département de l’Hérault, le tri et la gestion des déchets sont des enjeux majeurs pour les maires. Monsieur Christian Bilhac, Président de l’Association des Maires du département et maire de Péret, a insisté sur le rôle important de l’école dans la sensibilisation des jeunes au développement durable. Il étudie d’ailleurs l’installation d’un poulailler dans l’école de sa commune, afin de réduire le gaspillage alimentaire.

    Les élus engagent eux aussi des actions variées auprès des jeunes. A Canet, Madame Florentin, ancienne adjointe à l’environnement, d écrit la collaboration de la ville avec l’association «Demain la terre». La création d’une charte sur l’environnement  a permis de sensibiliser les élèves aux problématiques du développement durable. Ils peuvent ainsi étudier les enjeux liés à la récupération des eaux de pluie et au bâti à l’aide d’une maquette. En positionnant les arbres et en orientant les maisons, ils comprennent les incidences du bâti sur la nature. A Bédarieux, Gérard Llech, ancien conseiller municipal, explique que deux ambassadrices visitent chaque année vingts écoles. Il se félicite par ailleurs du succès des actions de nettoyage entreprises avec les élèves du lycée d’enseignement professionnel.

     

    Motiver les futurs trieurs

    Jean-Bruno Barucchi, Vice-Président de la Communauté de Communes Nord du bassin de Thau, explique l’importance de la mise en situation pour motiver les enfants. Ainsi, dans l’ensemble des établissements, le tri sélectif et un collecteur de piles ont été installés dans chaque classe. A Villeveyrac, la visite du nouveau centre de tri permet aux élèves d’observer les processus de recyclage et poser des questions aux experts. A Mèze, dans une école privée, la création de petits jardins apprend aux élèves à composter les déchets.

     

    Créer des actions collectives

    Comme l’explique Monsieur Yves Pietrasanta, Vice-Président de la Région Languedoc-Roussillon et Président de la Commission locale de l’eau du Bassin de Thau, l’Hérault, bordé par la mer, bénéficie d’une biodiversité exceptionnelle.

    Le nettoyage des parties littorales permet ainsi de mener des actions de sensibilisations, comme à Pézenas. Angela Rodrigues, ancienne adjointe au maire, décrit les actions d’entretien des plages. Tous les week-ends depuis 2013, entre février et juin, les nettoyages de printemps se sont organisés sur toutes les communes. Engagés, les jeunes sont parties prenantes de ces actions environnementales qui fonctionnent bien. Elles leur permettent de comprendre l’intérêt du tri et de s’engager pour l’avenir.

     

    Romain Bouillon - directeur adjoint de l'office Français de la Fondation à l'Environnement en Europe

    Le point de vue d’un expert

    « Notre association travaille avec 1600 collectivités locales ou territoriales en lien avec leurs établissements scolaires. Le développement durable fait partie intégrante des programmes scolaires. Les enseignants ont pour rôle de lancer des démarches à l’échelle de leur établissement et «éco-école» représente l’opportunité pour eux de les mener. L’appui de leur collectivité est important pour la réussite du projet, et plus particulièrement l’appui du maire. En effet, vous possédez de l’expérience sur les enjeux et thématiques du développement durable et connaissez les ressources du territoire. Ils seront donc réceptifs à vos propositions de projets. »

    Pour retrouver l’intégralité des bonnes pratiques évoquées lors des rencontres, vous pouvez télécharger la fiche pratique de la thématique Ecole et famille

    Telecharger la fiche
    Ajouter un commentaire

    Votre commentaire est soumis à modération.
    Il ne sera affiché sur le site qu'après vérification par notre modérateur.

    Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
    Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.
    *