Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs
Retour aux initiatives

Tourisme et vie locale - Patrimoine valorisé, patrimoine respecté ! (Bouliac, Gironde)

3 questions à Monsieur Dominique ALCALA, maire de Bouliac et Vice-Président de Bordeaux Métropole

La commune de Bouliac en Gironde est engagée depuis de nombreuses années dans une politique active de développement touristique durable. Monsieur Dominique ALCALA, maire de Bouliac et Vice-Président de Bordeaux Métropole, revient pour nous sur cette démarche globale de protection et valorisation du patrimoine de la commune.

 

Pouvez-vous nous présenter en quelques phrases la démarche adoptée par Bouliac pour concilier développement touristique et préservation de l’environnement ?

Bouliac est une ville de 3 233 habitants, située à une dizaine de kilomètres du centre-ville de Bordeaux. Notre situation géographique et notre patrimoine naturel et historique nous amène de nombreux visiteurs attirés par notre église classée monument historique, nos châteaux et nos circuits de randonnées.

Fleurissement de la ville de BouliacLa sauvegarde de ce patrimoine collectif est l'affaire de chacun, habitants et vacanciers. Développer notre village sans le défigurer tout en préservant son environnement : voilà notre plus grande fierté. Nous mettons en place des actions concrètes afin de valoriser le patrimoine de la ville. 

Avec près de 30 km de circuits et 12 km de chemins et sentiers, Bouliac propose une offre complète en termes d'itinérance et de découverte du territoire.

Avec le soutien de Bordeaux Métropole, nous avons mené des travaux de remise en état de ces chemins de découverte. La ville est en charge de l’entretien des chemins (taille des mauvaises herbes, tonte, déchets verts). En découvrant un patrimoine naturel mis en valeur, les randonneurs sont incités à le respecter. D’ailleurs, nous ne sommes pas confrontés à la problématique de dépôts sauvages.

Bouliac travaille sur l’embellissement du village et s’est donnée les moyens humains et financiers pour renforcer l’image accueillante de la commune. Le fleurissement de la ville participe grandement à l’attractivité de la commune pour les touristes. Nous faisons des choix raisonnés : seules les fleurs qui nécessitent le moins d’eau sont sélectionnées.

Concours des jardins fleuris 2014 - Bouliac

Par ailleurs, depuis près de 20 ans, Bouliac organise chaque année le concours des jardins fleuris. Il permet de développer le sentiment de fierté de nos habitants car ils contribuent à l’amélioration de leur cadre de vie. Nous valorisons les efforts des lauréats en publiant leur nom et des photos

de la remise des prix dans notre magazine municipal « Vivre à Bouliac ». Il y a une véritable émulation : les habitants qui ne faisaient pas d’efforts pour fleurir leur jardin sont encouragés à le faire, en découvrant celui de leur voisin : la preuve par l’exemple.

 

Bouliac organise régulièrement des événements sportifs et culturels. Comment incitez-vous les visiteurs à respecter le patrimoine de la ville dans le cadre de ces manifestations ? Les médiévales de Bouliac

Les Médiévales (6 000 personnes sur un week-end) et la nocturne pédestre (4 000 coureurs) sont deux événements phares de la ville. Pour limiter leur impact environnemental et garantir la propreté des lieux, nous mettons à disposition des organisateurs des conteneurs de tri et nous demandons aux bénévoles de vider régulièrement les poubelles. Par ailleurs, les Médiévales n’utilisent plus de gobelets en plastique mais des gobelets en terre cuite.

 

Selon vous, quel est le rôle du maire pour protéger l’environnement dans les lieux touristiques ?

Aujourd’hui, Bouliac a délégué un certain nombre de ses compétences à Bordeaux Métropole, notamment celles de collecte et de traitement des déchets. Nous travaillons ensemble pour faire en sorte que les habitants et nos visiteurs trient plus et mieux, et qu’ils soient plus sensibilisés au développement durable. Par exemple, la métropole renouvelle régulièrement son opération de distribution gratuite de composteurs, qui contribue à réduire le volume des ordures ménagères résiduelles.

Le maire reste cependant l’acteur terrain que les habitants identifient comme le référent en matière de cadre de vie. L’implication des élus est cruciale pour inciter les habitants et les visiteurs à agir pour leur environnement. De plus, les maires jouent un rôle important au sein même des collectivités et peuvent influer en faveur du développement durable les décisions prises par l’autorité compétente.