Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs
Retour aux initiatives

Propreté et espace public - L’importance de la propreté pour bien trier (Erstein, Bas-Rhin)

« Un dispositif de collecte sélective performant, accessible et propre constitue un levier essentiel pour agir sur la motivation des habitants à trier »

SUR LA MÊME THEMATIQUE

Le Code de la Rue (Nice, Alpes Maritimes)
L’implication des habitants et la biodiversité comme leviers de préservation du cadre de vie (Verrières-le-Buisson, Essonne)
Tous responsables de la propreté de la Ville

3 questions à Monsieur Jean-Marc WILLER, maire d’Erstein et Président de la Communauté de communes du Pays d’Erstein

La commune d’Erstein (67, 10.926 habitants) fait partie des 10 communes membres de la Communauté de Communes du Pays d’Erstein, où la redevance incitative au volume du bac a été instaurée en 2013. Les performances de recyclage des emballages de la collectivité ont augmenté de 10% en deux ans, soit plus de 6 kilos par habitant et par an. Jean-Marc WILLER, maire d’Erstein et Président de la Communauté de Communes du Pays d'Erstein, nous explique en quoi la propreté du dispositif de collecte sélective constitue un levier pour faire progresser le tri et le recyclage dans sa commune.

 

Le tri est le premier geste environnemental des français (source : SOFRES, état de l’opinion 2013). Quel dispositif de collecte des déchets recyclables mettez-vous à disposition de vos habitants dans le cadre de la redevance incitative ?

A Erstein et dans toute la Communauté de Communes, la collecte sélective se fait en point d’apport volontaire en trois flux distincts : le verre, les emballages et le papier/carton. La redevance incitative au volume du bac a été instaurée en 2013. Très rapidement, nous avons vu les performances de collecte sélective augmenter : les habitants du territoire ont recyclé 58,3 kilos d’emballages en 2013, soit 25% de plus que la moyenne française. Cette hausse nous a obligés à revoir le dispositif de collecte (augmentation du nombre de points de collecte et de la fréquence des tournées de vidage des conteneurs avec le prestataire).

La collectivité dispose de la compétence collecte et traitement : elle est entre autres en charge de la gestion des bacs d’ordures ménagères et de l’achat et du remplacement des conteneurs de collecte sélective. La Ville d’Erstein est quant à elle en charge de l’entretien et de la propreté de la voirie et donc des points de collecte. De plus, ce sont les mairies qui ont la responsabilité de choisir l’emplacement des conteneurs sur leur commune. Nous avons opté dans la nôtre, lorsque que nous n’avions pas d’autres alternatives, pour des conteneurs enterrés qui sont généralement mieux acceptés par la population. Il s’agit d’adapter le dispositif aux contraintes des villes afin de rapprocher les conteneurs des centres et des lieux de vie, et de les rendre plus accessibles aux habitants.

 

Comment le dispositif et le contexte environnant influent sur le geste de tri des habitants ?

La qualité du dispositif de tri, mais aussi le contexte environnant (quartier, rue, action de la municipalité ou du voisinage, etc.) ont un rôle important car ils rassurent les habitants sur la qualité du dispositif et sur le fait que le système fonctionne bien et qu’il est utile d’y participer.

Nous avons en effet remarqué que des points de collecte sales avaient tendance à démotiver le geste de tri. Nous demandons donc aux agents de la voirie de maintenir la propreté des abords des conteneurs. La Communauté de Communes du Pays d’Erstein s’engage également dans une politique de réhabilitation des conteneurs de collecte sélective avec entre autres la réfection de la signalétique. Les consignes de tri seront ainsi rappelées sur les conteneurs de collecte pour simplifier encore davantage le geste de tri des habitants.

Un dispositif de collecte sélective performant, accessible et propre constitue un levier essentiel pour agir sur la motivation des habitants à trier. Cela implique une bonne concertation entre la mairie et la Communauté de Communes, dont les compétences sont complémentaires.

 

Ainsi, la propreté du dispositif joue un rôle primordial pour le geste de tri des habitants. Qu’en est-il de la propreté des rues et de la ville en général ?

Garantir un cadre de vie agréable est primordial car je suis convaincu que cela encourage les habitants à adopter des comportements éco-citoyens, tels que le tri.


C’est pourquoi, dès 2011, la ville d'Erstein a réalisé une campagne de communication « J’aime ma ville, j’en prends soin », afin de lutter contre les déjections canines et les déchets. Différentes affiches ont été installées dans les espaces verts, à proximité des écoles et aux abords des routes de la ville. Il s’agit d’interpeller les citoyens sur leur comportement vis-à-vis de l’environnement et sur les nuisances causées par leurs chiens. Les habitants doivent adopter les bons réflexes pour le bien-être de chacun. Cette campagne de communication a depuis été renouvelée pour maintenir les efforts.

Aujourd’hui, et ce même avec la mise en place de la redevance incitative, il n’y a pas de problèmes particuliers de dépôts sauvages à Erstein.